Sans titre (53).png

Hello,

Bienvenue sur Hey Sisters où, conversation après conversation, je vais à la rencontre de femmes engagées qui réfléchissent et agissent pour la planète et l’humanité . Bonne écoute !

Morgane

Nayla Fahed

Nayla Fahed

Nayla Fahed - De l’EdTech pour les enfants réfugiés

 

Dans cet épisode, je reçois Nayla Fahed, fondatrice de la Lebanese Alternative School.

Nayla est libanaise, je la rencontre à l’occasion du Techfugees Global Summit qui a eu lieu en octobre à Station F. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, Techfugees est un réseau international d’initiavites, de recherches et de technologies qui oeuvrent  à trouver des solutions pour et avec les réfugiés. Nayla fait partie des solution maker invités à Paris pour le sommet de 2018 et pour partager ses solutions, ses problématiques et ses convictions.

Elle est en effet la fondatrice d’une ONG libanaise, qui s’appelle la Libanese Alternative Learning et qui a pour vocation d’emmener l’éducation vers les enfants qui en ont été écartés au Liban, notamment dans les camps de réfugiés. Je ne vais pas vous cacher que j’ai passé une bonne partie de notre conversation bouche ouverte à boire ses paroles tant son engagement m’a inspirée.

Au cours de notre conversation, Nayla nous parle de sa participation à Techfugees et de la situation des réfugiés au Liban (3’01), du numérique comme pont pour faire revenir les enfants vers l’éducation (5’38), de l’importance d’aller sur le terrain quand on monte un projet (6’04), de son parcours, de la littérature à l’hôpital puis aux camps de réfugiés (7’27), de la Lebanese Alternative Learning et des ses méthodologies (11’20), de l’accès au numérique sur les terrains humanitaires et de la solution technologique qu’elle a trouvé (17’00), de la difficulté d’allier ONG ou projet à impact social avec budget, financement et business modèle (20’11), de la nécessité d’adaptation culturelle et linguistique et de la demande des réfugiés d’apprendre des langues étrangères (23’30), du monde de l’humanitaire pas si rose, entre corruption et jalousie (28’30), de la problématique des réfugiés et de l’espoir apporté par la tech (32’00), du besoin de structuration du monde des initiatives de solutions (34’00), ainsi que le rapport de la population locale avec les réfugiés et de la peur de l’autre (38’00).

Bonne écoute - et si le podcast vous plait, n’oubliez pas de mettre 5 petites étoiles et/ou un petit commentaire (ça fait toujours très plaisir) sur itunes, et de suivre Hey Sisters sur soundcloud, instagram, spotify, etc.

 
 

Derniers épisodes :

 
 

 

Production : Morgane Dion

 

Pour retrouver les acteurs et projets mentionnés dans le podcast : Techfugees (le réseau des solutions dédiées aux réfugiés), la Lebanese Alternative Learning (l’ONG de Nayla), Malala Found (la fondation de Malala), World Vision (ONG dévouée aux enfants), 26 Letters (ONG libanaise dédiée à l’éducation), Borderless (ONG qui a pour mission de créer un impact sur la vie des enfants, des jeunes et des femmes défavorisés), Thaki (ONG qui collecte des device type ordinateurs, tablettes, pour les redistribuer aux enfants réfugiés).


 
Caroline Rossi-Gendron

Caroline Rossi-Gendron

Cyrielle Hariel

Cyrielle Hariel